Au sujet de l'école d'exégèse coranique de Médine et de ses grands Maîtres - qu'Allâh les agrées âmîn.

Madînah fut, après l'hégire, la demeure de l'Islam et son centre névralgique du vivant du Prophète - que la paix et les bénédictions d'Allâh soient sur lui. Puis, après le décès du Prophète, elle devint la capitale du khalifa musulman bien guidé et ce, jusqu’en l'an 40 A.H. approximativement. Quand le pouvoir passa aux mains des 'Umayyades et qu’ils eurent transféré la capitale de leur royaume à Damas, Madînah garda son statut privilégié et resta l'un des grands centres du savoir. En effet, la majorité des Compagnons y demeura, ceux-là mêmes dont puisèrent les Successeurs. Le grand professeur de cette école fut Ubayy Ibn Ka'b et parmi les savants les plus réputés de cette école d’exégèse, il y a :

* Zayd Ibn Aslam :

Son père était le serviteur de notre Shaykh 'Umar Ibn Al Khattâb. Zayd puisa le savoir auprès de son père et auprès de 'Abdu Llâh Ibn 'Umar, 'Âïshah et bien d’autres. Il enseigna le savoir et l’exégèse à son fils 'Abd Ur Rahmân Ibn Zayd Ibn Aslam ainsi qu'à l’Imâm Mâlik Ibn Anas - l'Imâm de Médine.

Il décéda en 136 A.H.

* Abû Al 'Âliyah :

Il s'appelle Rufay Ibn Mahrân Ar Riyâhî. Il connut le temps de la jâhiliyyah et embrassa l'Islam deux ans après la mort du Prophète. Il narra la tradition de la part de 'Alî, Ubayy Ibn Ka'b, Ibn 'Abbâs, Ibn 'Umar et d'autres. Rapportèrent de lui Budayl Ibn Maysarah, Sa'îd Ibn Abî 'Arûbah et d’autres. Le jugèrent fiable (thiqah) Ibn Ma'în, Abû Zur'ah et Abû Hâtim.

Il est l'un des grands Successeurs (kibâr ut tâbi'în). On relate qu'il dit : " Je récitai le Qur°ân du temps de 'Umar trois fois. " Ibn Abî Dâwûd dit de lui : " Nul après les Compagnons ne connaît la récitation (at tajwîd) mieux que Abû Al 'Âliyah. " Il narra de la part de Ubayy Ibn Ka'b une somme de traditions relatives à l'exégèse, transmise après lui par Ar Rabî' Ibn Anas et Abû Ja'far Ar Râzî. Cette somme est authentique comme nous l’avons précisé dans la présentation d’Ubayy.

Il décéda en 90 A.H.

* Muhammad Ibn Ka'b Al Qurazî :

Il s’appelle Abû Hamzah ou Abû 'Abdillâh, Muhammad Ibn Ka'b Al Qurazî Al Madanî. Il narra de la part de 'Alî, Ibn Mas'ûd, Ibn 'Abbâs et d’autres et aussi de la part d’Ubayy Ibn Ka'b avec un intermédiaire.

Ibn Sa'd dit à son sujet : " Il était fiable (thiqah), savant, abondant en hadîth et très pieux. " Il est l'un des hommmes des six recueils. Ibn 'Awn dit de lui : " Je n'ai jamais vu meilleur connaisseur de l'interprétation du Qur°ân qu'Al Qurazî. "

Il décéda en 118 A.H. à l'âge de 71 ans selon certaines narrations.


Source : http://www.islamophile.org/spip/Les-grandes-ecoles-exegetiques.html?var_recherche=malik